La marche de l'enfant

 

Dès le plus jeune âge, il est primordial de porter une attention particulière à la marche de votre enfant. En effet, n’importe quel parent est en mesure de favoriser et d’aider son enfant à se développer dans ses premiers pas.

Comment favoriser la marche de votre enfant ?

L’être humain dispose de nombreux capteurs sensoriels au niveau des pieds renseignant le cerveau sur la position du corps dans l’espace. Il est donc recommandé de laisser marcher son enfant pieds nus à l’intérieur de chez soi ou en chaussettes antidérapantes si vous craignez qu’il n’attrape froid ou ne glisse sur le sol.
A l’extérieur, privilégiez des chaussures avec semelles rigides qui favoriseront l’activation des capteurs plantaires. A contrario, les récepteurs plantaires sont désactivés sur une surface molle.

De l’âge de 14 mois à 6 ans, les informations podales sont prédominantes. En sollicitant ses capteurs plantaires, le cerveau traitera ces informations et sera alors à même d’adapter le jeu musculaire entre la prédiction du mouvement et celui réellement effectué. L’activation de ces capteurs est prépondérante lors d’une marche sur terrain accidenté.L’enfant en marchant pieds nus favorisera l’information sensorielle du pieds et donc le cerveau pourra réajuster la posture entre le geste prédit et la réalité du geste effectué.
Par exemple, lorsqu’on se dirige vers un trottoir, on lève instinctivement le pied à hauteur de ce dernier afin d’éviter la chute. Dans ce cas, c’est grâce a la vue que l’obstacle est évité.
En revanche, sur un terrain accidenté non visible à l’œil nu, nos capteurs plantaires perçoivent les irrégularités du sol. Le cerveau envoi alors un ordre moteur aux muscles afin de rétablir la position des pieds en fonction du terrain.
Ainsi, en apprenant à solliciter ces capteurs plantaires, la marche est alors plus fluide et devient quasi-instinctive.

En conclusion, évitez de mettre à votre enfant un chaussant mou ou trop souple, les récepteurs plantaires étant désactivés sur une surface molle.
Si votre enfant dispose dès son plus jeune âge de chaussures molles (bien que vous les pensiez extrêmement confortables), ce dernier ne pourra solliciter ses capteurs sensoriels, ce qui engendra un retard dans l’apprentissage de la marche.
Dès lors, il est recommandé de laisser votre enfant marcher pieds nus, ce qui lui permettra d’acquérir l’ensemble des informations sensorielles pour l’adaptation de sa marche.

Ecrit par Nicolas Boéro

Les commentaires sont fermés